Où sont les voleurs ?

prix

Voici en une seule image (tirée du Monde année 2014 et établie à partir de chiffres de l’Insee) tout le mal que je pense de la grande distribution. Regardez la part de lion qu’elle se taille !

Chaque fois que je rentre dans un grand magasin et que je croise l’armoire à glace à l’entrée du magasin, celui qui a une oreillette dans la trompe d’Eustache, je ne peux m’empêcher de penser : « Toi, mon gars, tu es là pour arrêter les petits malfrats qui voudraient tirer une orange… Mais ton employeur vole bien plus que ça… Non seulement tu glandouilles à longueur de temps pour un salaire minable et tu te fais entuber à chaque fin de mois… Mais en plus tu bosses pour le plus grand des voleurs… Celui qui a la loi économique pour lui… »

Alors je m’efforce d’aller au marché de plein vent sur la place à côté de chez moi et je ne mets les pieds dans ces magasins que pour mon PQ, mon sucre et mon essence. Mais c’est encore trop !