Dialogue au lit

Voici ce que Sarko disait hier soir à Carla après l’élection de François Hollande à la primaire socialiste: « C’est vraiment une bonne nouvelle, fera pas un pli, le petit gros même s’il a maigri, il reste mou, c’est pas moi qui le dit, c’est Aubry ! Tu verras , je vais me le ratatiner en deux débats télé chez Claire ou chez Lolo mais s’il préfère Pujadas, je veux bien… Zappatero, il me mange dans la main ! C’est vrai, Hollande, depuis qu’il a une copine journaliste, il se la pète, il se voit déjà à ma place à l’Elysée ! Faut pas déconner, je vais tout de même pas lui refiler mes costards sous prétexte qu’on fait la même taille ! Je peux pas lui proposer le F.M.I pour qu’il me lâche les talonnettes, j’ y ai déjà casé la Vieille ! Après tout, je pourrais peut-être lui proposer un poste de Premier Ministre, on sait jamais, en cas de cohabitation… Puisque Fillon est en train de virer socialo, ce con ! Veut organiser des primaires à l’UMP… comme si des primaires à l’UMP, y en avait pas déjà assez comme ça ! »