Chrono-connerie

9/11

L’ancien affidé de la CIA – Oussama Ben Laden – mord la main qui l’a nourri et armé dans son conflit avec les Russes. Trois avions bourrés de kérosène et 3000 morts plus tard, c’est la croisade contre le terrorisme qui commence. Après une guerre froide contre un ennemi unique et étatique et une bipolarisation simplificatrice du monde, le nouveau bordel international repose sur un état de guerre permanent contre un ennemi sans support territorial, invisible, ultra-réactif. Suite à cet acte de guerre, un des sommets dans la connerie mondiale a été atteint par les tenants de ce que l’on appelle désormais d’un très moche mot : complotisme.

Internet

Années 90

La création du World Wide Web, où chaque fichier / objet dispose d’une Uniform Resource Location (Url), annonce la naissance d’un grand instrument d’asservissement  à la connerie : l’Internet. Mais l’Internet est la pire et la meilleure des choses. Il contient son propre antidote. Il suffit : 1) de décider de faire / contribuer à l’écriture du oueb plutôt que de seulement y pagayer. 2) de ne pas laisser cette contribution aux mains des quelques pourris qui nous sucent les sang et les datas pour leur marketinke : « Vive Assange, au trou Zuckerberg ! »

Flottement

15 août 1971

lingotLe président Richard Nixon (quel con, celui-là ! on l’appelait Tricky Dick tellement il était tordu…) décide de mettre fin à la convertibilité du dollar en or. Les Etats-Unis peuvent ainsi faire financer leur guerre du Vietnam par le monde entier. C’est le début du nouveau bordel international (NBI). Le Fonds monétaire international émet des droits de tirages spéciaux, qui sont indexés sur des monnaies qui elles-mêmes ne sont plus indexées sur rien. C’est depuis ce jour-là que la finance internationale vit hors-sol. Par la suite les traders inventeront les titres spéculatifs (junk-bonds) et autres joyeusetés. Aujourd’hui, sur une période de vingt quatre heures, 2000 milliards de dollars sont échangés entre places financières. Seuls 10% (vous avez bien lu !) concernent des mouvements de biens réels : une cargaison de pétrole, la livraison d’une voiture ou une prestation d’avocat. Tout le reste est spé-cu-la-tif ! Voire spéculatif sur le spéculatif…

Objectif : Lune

20 juillet 1969

apolloL’homme marche sur la Lune. Mais il se demande encore aujourd’hui à quoi ça a bien pu servir, toute ces conneries de fusées, de lem et de « petit pas pour moi, grand pas pour l’humanité ». Sauf à financer le complexe militaro-industriel amerloque, à perfectionner les lanceurs balistiques et à réduire le poids des ordinateurs par 1000.

Un sauveur vous est né !

23 août 1959

raviLe petit Xavier Rugiens naît à Tours, sur les bord fleuris de la Loire. Il sait dès ses premiers jours qu’il sauvera le monde et lui évitera de sombrer dans la connerie. Je sais, je sais… ça sonne un peu mégalo. Mais après tout, hein, tant que je ne me prends pas pour « Lui », tout va bien !

Atomic

6 août 1945

800px-IvyMike2Pour montrer à son pote Staline qu’il a de gros biceps, Harry Truman lance deux bombes atomiques sur le Japon. Elles font 500 000 victimes, immédiates ou différées. Par la suite, les Soviétiques (1949), les Anglais (1957) et les Français (1960) se dotent eux aussi de la bombe atomique. Les Français en passent le secret à un petit chargé d’affaires militaires israélien en poste à Paris, Shimon Peres. La Chine (1949) de Mao obtient le secret des Soviétiques avant que Staline ne casse sa pipe. Suivent l’Inde, le Pakistan (1987) la Corée du Nord. Bientôt l’Iran et l’Arabie Séoudite ?

Wannsee

20 janvier 1942

wanseeà Wannsee, un soir d’hiver vraiment pelant, lors d’un séminaire résidentiel où tout le monde avait oublié son stylo (interdiction de prendre des notes !) Hitler et ses alcooliques programment la destruction des Juifs, des homos, des cocos, des tsiganes et de tous ceux qui ne seront pas d’accord. Au total, cela fera 8 millions de victimes. Même s’ils pensaient pouvoir exterminer plus de braves gens, les Nazis n’atteignirent jamais leurs objectifs. Ce qui prouve bien, soit dit en passant, que même la meilleure organisation industrielle atteint toujours ses limites matérielles : trains en retard, manque de pétrole, températures glacées…

Antibiotique

staphyloA la fin du XIXème siècle, Louis Pasteur avait identifié les microbes et avait développé un moyen, la vaccination, pour empêcher leur propagation. Avec la pénicilline, Alexander Fleming découvre en 1928 le moyen de lutter contre les bactéries, par exemple les staphylocoques. Mais miracle ! ça marche aussi sur les gonocoques. Cela permit à tout un chacun de se sauter qui il voulait puisque la syphilis cessa d’être une maladie mortelle. Cela permit aussi à Marthe Richard de fermer les claques en France en 1947.

La grande boucherie

28 juin 1914

prinzipGavrilo Prinzip, un extrémiste téléguidé par la police serbe tue l’héritier à l’empire d’Autriche Hongrie. Son coup de feu provoquera* la mort de 9 millions de personnes et l’invalidité de 8 millions d’autres. Avant 1914, l’idéologie « grand serbe » foutait la merde dans les Balkans. En 1992, ils remettent ça. Mais en 1999, l’Otan leur claque le baigneur.

* C’est toujours rigolo d’écrire l’histoire au futur. Ca faisait chier mes profs !

 

 

Sigismund

entre 1882 et 1938 à Vienne

whatsonmindsmanSigismund Freund délaisse sa femme, Martha. Il se saute sa belle-sœur, Minna. Plus tard, il fantasme sur sa fille cadette et future disciple, Anna. Tout en sodomisant Marie Bonaparte. Car celle-ci n’est plus du tout une clitoridienne, elle s’est (volontairement) faite excisée…

Industrialisation

1800 jusqu’à nos jours

charlot

Denis Papin, James Watt et Joseph Cugnot (aux alentours de 1770) inventent et perfectionnent la machine à vapeur, puis la voiture automobile. Vers 1900, les premières chaines de construction de voitures apparaissent aux Etats-Unis. Henry Ford conceptualise un nouveau contrat social (1908), tandis qu’un de ses ingénieurs, F.W. Taylor organise la parcellisation du travail, sur le modèle des abattoirs à bovins de Chicago. Le décervelage des salariés des grandes organisations est en route. Un grand pas en avant dans la quête du bonheur au travail.

Traite négrière

1500 – 1850

traiteLes colonies du nouveau-monde importent de très nombreux esclaves d’Afrique. Un prisonnier sur deux meurt avant d’arriver à destination. En plus de trois siècles d’import-export, la traite fait environ 30 millions de victimes, dont la moitié de morts. Mais également quelques heureux, les grosses familles d’armateurs de Nantes, La Rochelle et Bordeaux. Le code noir élaboré par Colbert établit en son article 44 : « Déclarons les esclaves être meubles ». Les maîtres peuvent faire d’eux ce qu’ils entendent, y compris les violer, les engrosser ou les tuer. Hannah Arendt fait du colonialisme et de l’impérialisme l’origine des totalitarismes du XXème siècle, notamment à travers les théories de la race qu’ils véhiculèrent. Le camp de concentration ou le goulag sont bien le stade ultime du système esclavagiste, son application industrielle.

La Réforme

1521 (devant la diète de Worms)

lutherLuther veut pouvoir lire tranquille la Bible aux chiottes et l’interpréter comme bon lui semble, sans attendre l’exégèse du Pape. Son entêtement provoque la plus meurtrière et durable scission/hérésie de l’histoire occidentale.

Découverte

1492

colombChristophe Colomb, un explorateur génois navigant pour la couronne d’Espagne, attrape une chaude pisse à Saint Domingue. En se gourant de destination (il croyait arriver en Inde, ce con !) et sans s’apercevoir qu’il vient de découvrir un nouveau continent, il oublie de faire breveter son invention. Ce qui eut une influence dramatique sur l’expansion mondiale de la connerie. A peu près à la même date, un autre grand découvreur, invente le caractère mobile d’imprimerie en plomb. Ce qui lui permet d’éditer à bon marché -enfin !- la Bible. A l’intention de tout un chacun. Ce qui ne fera qu’accélérer le grand mouvement de la Réforme.

Jeanne la Pucelle

1431
jeanne








Les Anglais brûlent Jeanne d’Arc sur la place du marché de Rouen et donnent ainsi une martyre nationale à la France. Mais ces salops ne sont définitivement boutés hors du continent européen qu'après la victoire française de Castillon en 1453. Entre la France et l'Angleterre, c'est une longue histoire d'amour-haine. Haine : ils brûlent une sainte-résistante ou bien bombardent la flotte française à Mers-El-Kébir. Amour : ils viennent délivrer la France de l'occupant nazi et mourir sur les plages de Normandie.

Verdun, déjà !

843, un jour de pluie, en juillet

verdunLe traité de Verdun partage l’empire de Charlemagne en trois parts. Mais chacun des trois se considère baisé et veut piquer les terres du voisin. Les héritiers,  Charles le Chauve (le Français) Lothaire (l’Allemand) et Louis le Germanique (le Prussien) se font la guerre depuis cette connerie d’héritage mal digéré. Verdun est un symbole : ville du Saint-Empire romain germanique, Verdun est soumise par la France en 1552, puis définitivement rattachée au royaume  en 1648 par le Traité de Münster. On s’y bat en 1792 contre les Autrichiens, en 1870 contre les Prussiens, puis en 1916. En 1940, la Wermacht y passe sans s’arrêter, pareil qu’en 1944 mais dans l’autre sens. C’est dire si la diplomatie est inefficace : plus de mille ans de guerre pour in fine se retrouver dans l’Union Européenne.

Carolus magnus

Circum 800

ecoleCharlemagne (ré)invente l’école. Quelle plaie ! Il aimerait bien restaurer le savoir grec et les belles lettres latines parmi ses affidés. Lui-même ne sait d’ailleurs plus lire et il ânonne quand on l’envoie au tableau. Ce n’est pas en passant sa vie à la guerre, à massacrer des Saxons et autres barbares mécréants, qu’il trouve le temps d’apprendre. Il meurt donc ignare et sans avoir son bac. Plus tard (1881) un autre crétin rend l’école gratuite et obligatoire pour tous les petits n’enfants, y compris ceux des colonies d’Afrique et du Tonkin, qu’il vient de conquérir à coups de canonnière.

Hégire

632 après J.C

richardMahomet, quel con ! part à la conquête du monde. Il faut attendre plusieurs années avant que les arabes ne se ramassent quelques bâches (Poitiers : 732, Grenade : 1492, Jérusalem : 1099, prise de la smala d’abd el kader : 1843) Même s’ils ne sont toujours pas calmés dans leurs ambitions d’étendre le Dar-ul-Islam, c’est qui qui a la bombe,  hein ? Ki-ki ?

Conversion forcée

313 après J.C.

constantinConstantin avait le bras si long… Il convertit l’empire au christianisme monothéiste par l’édit de Milan. Constantin, c’est l’empereur romain qui fonde Constantinople. C’est seulement en 1453 que l’Empire romain (d’Orient) s’effondre, lorsque cette ville est prise par les Ottomans. Il y a bien eu une tentative de retour arrière avec Julien dit l’Apostat (333-363). Sans succès ! C’est bien dommage pour le pluralisme des cultes et la liberté de conscience. Chaque fois qu’une connerie apparaît dans l’Histoire, il y a souvent à sa suite l’antidote à cette connerie. Parfois ça marche, parfois non. Plus tard en 529, l’empereur Justinien fit fermer toutes les écoles de philosophie d’Athénes que ses prédécesseurs avaient financées et soutenues. La pensée unique chrétienne triompha.

Alexandrie, Alexandra

Autodafe-dans-la-nuit-du-11-mai-1933-a-BerlinUn chanteur musette met le feu au dancing et les pompiers arrivent trop tard. Les 70 000 papyrus de la bibliothèque voisine crame dans l’incendie. Tout le monde se rejette la faute. Les chrétiens, les païens, les envahisseurs arabes. A cause de cet incendie, seules 4 malheureuses lettres nous sont parvenues d’Epicure. Mais tout Platon (quel vieux barbon !) a été sauvé. L’incendie de la bibliothèque d’Alexandrie n’était que le premier autodafé de l’histoire de la bêtise. Il fit de nombreuses émules, l’Inquisition au Moyen-Age, les nazis, les militaires chiliens ou argentins. C’est un poète, Heinrich Heine (1797 – 1856), qui en a le mieux parlé : « Ce n’était qu’un prélude – Là où on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes ».

Un, deux, Troie !

Date : circum 1194 avant J.C.

paris3Parce qu’il lui a donné le premier prix de beauté sous la forme d’une tomate (pomo d’oro), Aphrodite autorise un bellâtre grec nommé Pâris à se sauter la femme de son hôte, le roi Ménélas. La belle s’appelle Hélène et c’est une des filles adultérines que ce vieux croûton de Zeus a eu avec Léda. Puis Pâris emmène Hélène en voyage à Troie, dans sa famille. Il déclenche ainsi la colère de Ménélas et d’Agamemnon. C’est donc pour une banale affaire de corne-cul que commence la toute première guerre mondiale. L’histoire finit mal pour Pâris et sa salope de princesse. C’est en mémoire de ce jugement à la pomme d’or, qu’a lieu tous les ans l’élection de Miss France : grand sommet dans la connerie télévisuelle !

Moïse invente Dieu

Après une ascension éprouvante à 2 629 m, Moïse a des hallus. Il y reçoit d’on ne sait qui, douze commandements tous plus cons les uns que les autres. Il invente le monothéisme et pique une grosse colère contre le veau doré que ses potes lui offrent quand il redescend. Il passe ensuite 40 ans à chercher son chemin dans le désert.

Première boulette

Lorsqu’Eve croqua dans la pomme empoisonnée, la vieille sorcière… Euh, non, je me goure là…. Quand Eve croqua dans la pomme que le serpent lui proposait, Dieu sortit du bois et lui tomba sur le paletot. Elle se fait alors expulser de son H.L.M avec son julot, Adam. Elle venait d’inventer le péché. Que certains exégètes identifièrent plus tard au plaisir du sexe. Merci Eve ! Sans toi, la vie aurait été d’un triste…