« Vous imaginez le Général De Gaulle employant Tante Yvonne à l’Elysée ? »

 

A l’homme qui balançait à Nicolas Sarkozy lors de la primaire : « Vous imaginez le général de Gaulle mis en examen ? », à celui qui clamait : « On ne peut pas diriger la France, si on n’est pas irréprochable » (novembre 2016), et qui a savonné la planche de tous ses concurrents, y compris Alain Juppé en rappelant comment Juppé premier ministre, avait mis la France dans la rue en quinze jours de temps, voici enfin venu le retour de bâton dans un tweet d’Alain de Rugy, écolo-bobo  socialo : «Qui imagine le général De Gaulle embauchant tante Yvonne comme collaboratrice parlementaire avec 500 000 euros de salaire sur 8 ans ?»

Aujourd’hui, M. Propre (François Fillon) n’est plus considéré probe, que par à peine un tiers de ses concitoyens. A Sablé-sur-Sarthe, on le sait depuis longtemps : les Fillon sont des tricheurs. Ce n’est pas DSK, certes. C’est plus sournois. Une chose est sûre : François Fillon n’est pas l’innocent aux mains pleines qu’il prétend être.

Alors, ses leçons de bonne conduite (cf ci-dessous), il peut se les tailler en pointe et le Conotron lui murmurera gentiment où il peut se les carrer. 

ll y a injustice sociale entre ceux qui travaillent dur pour peu et ceux qui ne travaillent pas et reçoivent de l’argent public #Poitiers
— François Fillon (@FrancoisFillon) September 20, 2012

Mon projet perturbe les castes bien établies. Tous ceux qui, au fond, profitent du système. Tous ceux qui veulent conserver leur pré carré.
— François Fillon (@FrancoisFillon) January 21, 2017

La politique cela ne sert pas à se servir mais à améliorer le quotidien des gens !#Cannes#UMP
— François Fillon (@FrancoisFillon) July 10, 2014

En trente ans, mon nom n’a jamais été associé à une affaire ou un comportement contraire à l’éthique #JDD
— François Fillon (@FrancoisFillon) 9 novembre 2014

Vrai que la politique est souvent l’art de dissimuler la vérité ou de la travestir mais la vérité finit toujours par s’imposer !#Bac2015
— François Fillon (@FrancoisFillon) 17 juin 2015

Pour gouverner un pays, ma conviction est qu’il faut être irréprochable. Je pose le principe de l’exemplarité du Président et des ministres.
— François Fillon (@FrancoisFillon) 18 septembre 2016

Pas d’autorité de l’Etat sans honnêteté ! Le pouvoir doit être exemplaire pour être vraiment légitime. #Fillon2017
— François Fillon (@FrancoisFillon) 21 septembre 2016

De nous, les Français attendent transparence et intégrité : pour rétablir ordre et confiance, l’exemple doit venir d’en haut. #CNLR
— François Fillon (@FrancoisFillon) 2 juillet 2016

Il n’y a pas d’autorité sans prestige, sans une certaine dignité et une intégrité certaine.#PalaisDesCongres
— François Fillon (@FrancoisFillon) 18 novembre 2016

Nous devons entendre les Français. Nous devons entendre leur demande d’honnêteté, de courage et de vérité. #CNlesRépublicains
— François Fillon (@FrancoisFillon) 14 janvier 2017

Je fais un pari, il est vrai peu coutumier chez nous : celui que la vérité est le meilleur moyen de gagner l’estime des Français #FF2017
— François Fillon (@FrancoisFillon) 12 janvier 2016

Vous savez ma conviction : le chemin de la reconquête sera difficile, miné par le doute de nos concitoyens.
— François Fillon (@FrancoisFillon) 28 août 2013

Une justice rapide et ferme est une nécessite absolue que vous réclamez. L’impunité zéro doit être la règle !
— François Fillon (@FrancoisFillon) 10 mars 2016