antisionisme

Critiquer la politique extérieure israélienne relève-t-il de l'acte antisémite ? Ou antisioniste ? Ou des deux ? Peut-on s'opposer à l'impérialisme israëlien, sans que pour autant les Juifs de France se sentent attaqués ? Parce que très sincèrement, il serait vraiment grand temps qu'Israël arrête sa connerie de colonisation. Et reconnaisse avoir pris leurs territoires aux Palestiniens en 1948 et 1968. Comme les Juifs de France, ou d'ailleurs, ne refusent pas cette politique du passage en force et de l'arrogance, je me considère le droit de leur rappeler à l'occasion qu'ils cautionnent le pire.
 
La propagande israëlienne a bien réussi l'amalgame : antisionisme et antisémitisme ne font plus qu'un. Sauf pour le Conotron, qui reste désespérément à contre-courant.