melon

A l'origine du terme, il y a un fruit, Cucumis melo, de la grand famille des cucurbitacées, c'est assez con pour être signalé, non ? L'appellation habituellement la plus recherchée de ce fruit est le Cavaillon (département du Vaucluse). Mais même ainsi estampillé, il a le plus souvent poussé en Charente (oui, mais laquelle?). A une époque, le mot a désigné (de manière parfaitement raciste, sauf pour M. Desproges) un ressortissant d'Afrique du Nord cueilleur des-dites cucurbitacées.

"Prendre ou avoir le melon" signifie "avoir la grosse tête", "se prendre au sérieux". Comme dans cet extrait : "Depuis qu'il a été élu président des Franchouilles, le Gros s'est pris le melon" in Ca rocke fort ! de San-Antonio.

Commentaires fermés.