co-construit

Co-quelque chose : le suffixe voudrait souligner que le processus a impliqué d'autres bonnes volontés. Un petit air de collectif. Mais l'étymologie signifie déjà la chose. Construit vient de "construere", éléments empilés ensemble, i.e "cum" en latin, devenu "con" en français. La redondance est donc juste un pléonasme. Mais les cons n'ont plus peur de redonder en jargonnant, pourvu qu'ils soient co-compris.

Notobenêt : Le "co", dans Conotron, n'a pas pour origine étymologique le "cum" latin. Tout seul, un con n'est rien. De même que le pied a toujours besoin d'une chaussette, le sabre d'une fourreau, la bite a besoin d'un con pour s'épancher. Le con comme dans "connerie", vient de "conin", le lapin en ancien français. Je n'ai jamais vu de rapport entre les deux, à part les poils.

Commentaires fermés.