wysiwyg

Le monde n'est pas wysiwig (acronyme de what-you-see-is-what-you-get). Nous le regrettons tous, mais c'est comme ça. Nous sommes désormais comme Fabrice, le héros de la Chartreuse de Parme, roman de Stendhal, à la bataille de Waterloo, qui court et galope à cheval toute la journée sur le champ de bataille et qui ne sait pas, le soir venu, qui a gagné et qui a perdu. "La vie, elle ressemble à ces soldats sans arme, qu'on avait habillé pour un autre destin, à quoi peut leur servir de se lever matin." selon les vers d'Aragon dans la Diane française.

Non seulement nous autres, humains, sommes aveugles à la réalité vraie (deux mots qui m'ont toujours bien fait rigoler). Mais de plus cette réalité, le monde, nous est tragique et triste.

Commentaires fermés.