conchésoi

Le monde est dichotomique et le film Matrix (1999) ne m'a rien appris de ce côté-là. Il y a ceux qui mange la salade avant le fromage et ceux qui mange la salade après le fromage.

Mais ce qu'il nous a montré, c'est qu'il y a deux faces à un écran d'ordinateur : ceux qui sont devant et qui gobent tout ce qu'on leur dit, même les idées du complot les plus connes. Qui travaillent pour dépenser leur pognon en connerie de téléphone portable, qui tue leur temps en jeuzàlacon sur des réseaux dits sociaux. Et ceux qui sont derrière les écrans, qui tirent les ficelles de ce petit jeu là. Et s'enrichissent outrageusement sur la connerie humaine.

Les cons chez soi, ceux que tu n'as pas invités, mais qui te balancent quand même leur vérité à la gueule. Et en choisissant un écran pour faire la critique du con chez soi, le Conotron a bien conscience d'en être un lui-même, de con chez toi ! Récursivité.

Commentaires fermés.